Saint-Ouen-en-champagne

Photo 1

Tableau Dom Pierre de Sainte Marie Magdeleine Grâce à la conservation effectuée par  Monsieur Sarzacq, Maire de cette commune, j’ai pu faire l’examen en l’année 2000, des restes de ce cadran multi-faces ; pièce d’un puzzle qui aurait été intéressant à reconstituer. C’était, sans doute, un petit bloc gnomonique dans l’esprit de celui dit de la Groirie, la datation permet de conforter l’identification  de ces objets du XVIIème.

1-Face avant Sud , la partie supérieure comporte la trace d’un cadran solaire vertical.
Sont apparents les restes d’une partie du cadre extérieur, avec le chiffre romain de II heures de l’après-midi.

Photo 2

2-Face OUEST  (cadran occidental)  avec les heures de l’après-midi 14h, 15h, 16h, 17h, parallèles entre elles.
La face Est qui lui est symétrique, comporte elle les heures de la matinée, depuis le  lever du Soleil.

3– Face Nord Cadran septentrional
Ce cadran fonctionne à peu près six mois de l’année, entre les deux équinoxes. Cette face est éclairée un peu le matin et un peu en fin d’après-midi. Nous avons à gauche les lignes du soir de 4, 5, 6, 7, 8h, et à droite les heures du matin de 4, 5, 6, 7, 8 h.

Pour l’identification de la phrase du haut ou même de la composition des mots : je ne vois au début que NE………. Je me garderai de donner une interprétation du reste. Une chose importante la date : 1632 ; celle-ci étant pour moi particulièrement intéressante, pour
effectuer des  comparaisons avec le cadran de la Groirie, Il serait nécessaire d’ailleurs d’approfondir les recherches sur la provenance de cet objet.
Au centre l’emplacement du style-axe, avec la trace de sa fixation. Je suppose que ce dernier devait être en métal. Le gros trou au milieu, est étranger au cadran du point de vue  gnomonique. En bas, une phrase où je vois A  B ? NN…………HEURE
S’agit-il d’un texte gravé au moment de la réalisation du cadran, avec une pensée sur le temps où d’apports postérieurs et fantaisistes ?