Le Mans – La cathédrale saint-Julien

La cathédrale Saint-Julien

Les cloches de la cathédrale

« Après 15 ans de silence le bourdon St Julien et les six cloches, Marie, Gervaise, Protaise, Liboire, Aldrique et Médiévale ont carillonné hier. Le bourdon Saint Julien pèse 6423 kg,il a une résonnance grave et douce. Les six autres cloches pèsent de 724 kg à 2580 kg. Elles sonnent une par une et toutes-ensemble, la cloche médiévale donne l’heure. »

Articles de presse :

Maine  libre 21 Février 2014

Pour la plupart muettes depuis 30 ans, les cloches de la cathédrale vont pouvoir sonner de concert comme autrefois.
Des travaux de restauration du beffroi vont en effet être « entrepris à compter du lundi 10 mars 2014 sur la cathédrale Saint-julien du Mans », indique la Drac (Direction régionale des affaires culturelles).
Ces travaux vont consister d’une part à déposer les six cloches de l’édifice qui seront exposées à cette occasion dans le collatéral nord de la cathédrale et, d’autre part, à restaurer, consolider les charpentes en bois du beffroi et le poser sur coussins antivibratils de façon à permettre le fonctionnement du système de la volée des cloches.
Les travaux devraient durer cinq semaines et les six cloches être reposées pour Pâques, le 20 avril 2014.Le montant des travaux s’élève à 150 000 € et est financé entièrement par l’État.

Le chantier a été confié, après appel d’offres à l’entreprise Bodet (Maine et Loire).

Ouest-France 25 mars

Ce matin, le bourdon, plus grosse cloche de la cathédrale du Mans, a été descendu du beffroi, qui doit être rénové. Toutes les cloches seront remontées pour Pâques.
Ce mardi matin, le bourdon, plus grosse cloche de la cathédrale du Mans, a été descendu du beffroi. Deux autres cloches, sur les sept que compte la cathédrale Saint-Julien, doivent encore descendre demain matin. Objectif: rénover le beffroi, en installant notamment des patins anti-vibrations. Le bourdon, fabriqué en Airain, pèse 6,2 tonnes, pour une circonférence de 2,15m. Il a été fabriqué au Mans, en 1859, par l’atelier Bollée père et fils.
La plus grosse cloche de la cathédrale St-Julien est descendue sur le dallage, hier. La rénovation du beffroi va commencer.

Soulever le beffroi Ouest-France 25 Mars

Descendu minutieusement, à l’aide de treuils, le bourdon fait partie des sept cloches qui doivent être retirées du beffroi. Cinq sont déjà au sol. Les deux dernières descendent ce mercredi matin. Raison de ce transfert ? La rénovation du beffroi. « Nous allons changer quelques poutres et poser des patins anti-vibrations entre la pierre et la charpente. Ces plaques atténuent de 80 % la transmission de la vibration », explique Bernard Étourneau, directeur régional de l’entreprise Bodet, chargée du chantier, dont l’équipe va devoir soulever le beffroi, qui pèse… 32 tonnes.
Une fois le chantier terminé, les imposantes sonnantes remonteront dans leur nid, à 65 m de haut. Muettes depuis huit ans, pour des raisons de sécurité, elles doivent à nouveau retentir pour la célébration de Pâques, dimanche 20 avril. D’ici là, les cloches seront exposées aux yeux du public. Lavées avant la volée. « On a déjà brossé les cloches dans le beffroi, indique Bernard Étourneau. Ça évite de mettre trop de poussière dans la cathédrale. »