Les devises

    • ASTRA REGUNT HOMINES

DEUS ASTRA REGIT

FORSAN NON ALTERA RESTAT

ULTIMAT LATE

INSPICIENDO SENESCIS

UTINAM ISTE SEMPER

SIC FALLAX GLORIA MONDI

ASPICE UTASPICIART

VIVENS MORTALIS FUGIT UMBRA

HORA VILUT  UMBRA

ULTIMAM TIME

Pour cette dernière devise peinte sur un cadran de 1681, restauré récemment, la tradition locale disait à peu près  » On est pas forcé de rester altérés »
Il faut dire que ce cadran était implanté sur une ancienne auberge-café  et que la mémoire collective avait depuis longtemps associé la devise au support. M Boursier avait raison  « L’analyse des devises trouvées reste un plaisir intellectuel et un profit moral » !

Ancien cadran de Chantenay-Villedieu

 Puisque cet objet utilise le soleil et l’ombre, il est  bien normal, quand la place est suffisante, d’y introduire une pensée philosophique ou religieuse, parfois une devise épicurienne. Les sujets de réflexions y sont vastes : la lumière, l’ombre, l’espace et le temps. Certains cadrans sont si « bavards » que la pensée y dépasse le temps.
Sans vouloir énumérer ici toutes les devises relevées sur les cadrans, le plus souvent horizontaux,  indiquons quelques exemples :
Je ne donne pas de traductions aux expressions latines. Ayant déjà eu à affronter des remarques sur certaines interprétations non académiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *